Thuin – Trélon – Cousolre

Retour au menu

Dimanche 26 octobre 2014

Thuin – Trélon – Cousolre

Lieu  Dist. Partielle[m]  Distance parcourue[km]  Altitude  Pente[%]
 Thuin  0  0  120  0
 Champ à Mortier  7000  7.000  170  1
 Mont de Viscourt  7001  14.00  189  0
 Castillon  4159  18.16  211  1.6
 Clermont  2837  21.00  180  -1.1
 La Graveline  6997  28.00  218  0
 Pont Crotte  7008  35.00  207  7.7
 Bois de Martinsart  6999  42.00  231  1.7
 Mont Jumont  4604  46.61  258  1
 Eppe-Sauvage  2399  49.00  245  -1.6
 Forêt de Trélon  7000  56.00  205  -1.1
 Trélon  6996  63.00  200  -2.8
 Liessies  6998  70.00  173  3.9
 Solre Le Château  7008  77.00  203  0
 Dimechaux  4855  81.86  179  -3.2
 Solrinnes  2143  84.00  169  -5.1
 Cousolre  6999  91.00  215  -2
 Côte de la Folie  2475  93.48  194  10.1
 Bersillies-l’Abbaye  1175  94.65  192  -10.6
 Bois de la Princelle  3347  98.00  141  -1.3
 Falimont  6911  105  165  3.6
 La Portelette  7097  112  163  0
 Les Bonniers  3903  115.9  201  1.4
 Lobbes  3093  119  181  -1.7
 Thuin  3726  122.8  123  -4.4

Le profil

De Thuin – Trélon – Cousolre

Ce dimanche est magnifique comme tous les dimanches de ce beau mois d’octobre et je décide de parcourir le sud de l’Avesnois.

De Thuin – Trélon – Cousolre

Avec un temps comme ça, on resterait bien à arpenter les jardins suspendus au lendemain des vendanges.

De Thuin – Trélon – Cousolre

Ce n’est pourtant pas à Hi Han sur Lesse que je vais.

De Thuin – Trélon – Cousolre

Je me rends à Trélon par la forêt de Valjoly.

De Thuin – Trélon – Cousolre

Les voies vertes de l’Avesnois ont un revêtement hasardeux.

De Thuin – Trélon – Cousolre

Madame la vache prépare la boulette d’Avesnes.

De Thuin – Trélon – Cousolre

Retour par Labuissière.

Les routes remarquables de la randonnée
La côte de la Maladrerie
Le ravel de Thuin à Robechies
La côte de Saint Hermann
La voie verte de Glageon à Ferrière la Grande
La côte de la Folie

Les données géographiques de la randonnée.

Où manger ?

Estaminet chez le Père Ducoin

Une excellente adresse pour déguster un délicieux welsh au maroilles.

L’estaminet est décoré de plein de photos des usines techniques des frères Falleur qui sont mes cousins très éloignés.

 

De Thuin – Trélon – Cousolre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le site d'un Cyclo voyageur